Citoyens : Devenez indépendant

By 01 April 2020

Le citoyen est une personne disposant d’un statut qui le place sous la protection et l’autorité d’un État. Les premiers usages du mot citoyen remontent à la Grèce antique et désignaient un membre d’une cité État. Ce dernier avait son mot à propos des décisions concernant la vie de la cité.

Aujourd’hui, un citoyen dispose toujours directement ou indirectement de ces droits auxquels s’ajoute un certain nombre de devoirs dont il doit s’acquitter.

Le citoyen et ses devoirs vis-à-vis de l’État

Le premier devoir qui incombe à un citoyen est celui du respect des lois adoptées par l’État. Ces lois s’adoptent soit par suffrage direct ou soit par suffrage indirect. Lors d’un suffrage direct, ce sont les citoyens qui votent directement les lois, alors que lors d’un suffrage indirect les citoyens choisissent des représentants qui votent les lois. Le non-respect de ces lois expose tout citoyen à des sanctions prévues à cet effet.

Dans un état de droit un principe est capital : « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Ce qui implique que chaque citoyen a le devoir de respecter les droits de ces concitoyens. Il se doit également de faire preuve de civisme et de protéger le bien public.

La sécurité du territoire fait également partie des prérogatives de tout citoyen. Dans la constitution française, il est inscrit que tout citoyen français peut à tout moment être mobilisé pour la défense du territoire, si le besoin se fait ressentir par les institutions responsables de la défense nationale. Seuls les citoyens jugés inaptes au combat peuvent être dispensés de cela.

Pour fonctionner correctement, l’État a besoin de s’appuyer sur un certain nombre de services dits d’intérêt général. Il s’agit des hôpitaux, des tribunaux, des administrations, de la police ou encore de la voirie. Pour cela, chaque citoyen a le devoir de contribuer financièrement sous forme d’impôts au fonctionnement de ces services qui en retour s’assurent que tous les citoyens bénéficient du service minimum.

Le citoyen et la non-discrimination

Si le citoyen a des devoirs vis-à-vis de l’État, il faut souligner que l’État doit en retour assurer ses droits sans aucune discrimination possible. Ainsi, qu’importe le sexe, l’appartenance religieuse, l’orientation sexuelle, l’appartenance ethnique ou la situation sociale et économique, les citoyens doivent jouir des mêmes droits. Ce principe de non-discrimination est inaliénable.

Prenons par exemple le cas du monde des paris sportifs. Les sites de paris accueillent les paris de joueurs ayant différents profils. Supposons qu’un de ces sites de paris sportifs décide du jour au lendemain sans raison apparente de ne plus prendre que les paris provenant de personnes vivant dans un pays donné. Ou bien, un site de paris sportif décide de prélever arbitrairement un pourcentage sur le gain obtenu par les personnes de sexe masculin. Dans ces deux cas, on parlerait d’un non-respect du principe de non-discrimination. C’est la raison pour laquelle les sites de paris sportifs essaient de garder au maximum le principe de neutralité chez les joueurs.